The Electric Dreams

Mon coin ciné, lectures, séries & co

Si je vous dis Denzel Washington, Angelina Jolie et Queen Latifah, ça vous parle ? Il s’agit de Bone Collector, un film de Phillip Noyce (1999 – oui, ça commence à dater !) et l’adaptation du roman de Jeffery Deaver.

La chaîne NBC a décidé de remettre la traque du désosseur au goût du jour, sous forme de série cette fois, et avec en tête d’affiche Russell Hornsby (Grimm, The Affair) et Arielle Kebbel (Gilmore Girls, The Vampire Diaries, Midnight Texas).

Lincoln Rhyme est un détective criminologue aussi arrogant qu’intelligent. Il traque un serial killer, le « Bone Collector », le Désosseur mais leur confrontation n’a pas le résultat attendu. Handicapé, blessé dans son orgueil, il refuse de continuer à travailler pour la police de New York… jusqu’à ce qu’une jeune recrue, Amelia Sachs, se retrouve sur la piste d’un tueur. Lincoln accepte alors de reprendre les enquêtes, mais seulement si Amelia devient sa partenaire (ses yeux et ses oreilles sur le terrain).

Le premier épisode est tout ce qu’il y a de plus classique, et tient bien son rôle d’épisode d’exposition : l’intrigue est posée, les personnages se découvrent. Pour les personnes qui connaissent bien le film (ou lu le roman), on a cette désagréable impression d’un déjà vu qui n’en finit pas. Les acteurs sont convaincants, heureusement. Personnellement, je n’éprouve pas le même ressenti par rapport à Lincoln et Amelia « version série télé », peut-être parce que j’ai grandi avec le film. Il m’a fallu plusieurs épisodes pour me sentir concernée par les événements. Les 10 épisodes ne sont pas tous centrés sur le Désosseur ; Amelia et Lincoln traquent d’autres tueurs, mais ces épisodes suivent un rythme et un scénario somme toute assez convenu…

Honnêtement, la série n’est pas mauvaise, mais je regrette vraiment que le côté procedural soit si important, et manque d’originalité. Le plus intéressant reste le fil rouge sur le Désosseur. Malgré le fait que le film a du vieillir et que je ne l’ai pas regardé depuis plusieurs années, il me semble que le personnage d’Amelia y est mieux développé que dans la série – pourtant, il y avait matière. En plus, le film sera plus rapide à regarder que les 10 épisodes de la série de NBC…

Thèmes principaux : enquêtes, serial killer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :