The Electric Dreams

Mon coin ciné, lectures, séries & co

Michael Sheen est un acteur formidable, il ferait presque de l’ombre au reste du casting. Heureusement, celui-ci est bien trouvé avec en tête Tom Payne, Lou Diamond Phillips, Bellamy Young, Aurora Perrineau et Keiko Agena.

Malcom Bright (Tom Payne), profiler, est un ancien agent du FBI. Il devient consultant auprès du service de police de New York grâce au Lieutenant Gil Arroyo (Lou Diamond Philips) malgré son état psychologique – il est clairement instable. En cause, son père, le docteur Martin Whitly, célèbre tueur en série connu sous le nom de « The Surgeon » (littéralement, « le chirurgien ») reconnu coupable du meurtre de 23 personnes et incarcéré après avoir été dénoncé par son propre fils alors que celui-ci n’était qu’un enfant.

Une fois rentré à Quantico, Malcom refuse tout contact avec son père, mais après son renvoi et le début de ses missions de consultant auprès de la police de NY, les visites à la prison se font de plus en plus nombreuses… car avec l’aide (tordue) de son père, il résout plus rapidement les meurtres sur lesquelles il enquête.

Encore une série procedural, heureusement, le fil rouge (la relation père-fils, une victime inconnue de son père qui serait le produit de l’imagination de Malcom) est suffisamment présent pour que ça fonctionne. Le rythme est là, même si nous ne sommes pas sur une série d’une originalité folle. Malcom a définitivement des problèmes à régler (terreurs noctures, hallucinations…), ce qui rend sa participation au sein de la police quelque peu hasardeuse. Mais passé ce fait, l’alchimie fonctionne bien, que ce soit grâce à Tom Payne, dont le personnage est attiré inlassablement vers son père, ou à Michael Sheen, en sociopathe terrifiant de lucidité.

Malcom en fait souvent trop, mais après tout… ils sont de nature théâtrale dans sa famille ! Personnellement, j’ai choisi de regarder cette série pour Michael Sheen, acteur britannique au talent indéniable (Masters of Sex, Good Omens…). Belle surprise concernant Tom Payne et surtout, j’adore le personnage du médecin légiste, la Dr. Edrisa Tanaka (Keiko Agena), décalée mais adorable avec son crush énorme sur Malcom et ses réflexions WTF. Il reste quelques épisodes avant la fin de la saison 1, mais le moins qu’on puisse dire, c’est que la dynamique familiale est assez intéressante pour que je continue de regarder ! Finalement, c’est une série parfaite pour la période du confinement, mais peut-être pas celle qui restera dans les annales.

La bande-annonce de TF1 (en VF).

Thèmes principaux : procedural, tueur en série, thriller.

2 réflexions sur “Prodigal Son

  1. Jennifer dit :

    J’adore cette série ! Elle regroupe tout ce que j’aime.

    J'aime

    1. Lux dit :

      Ah ! J’en entends peu parler autour de moi, du coup je suis contente que tu la connaisse déjà 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :